Actulive.net | Aicha Koné et Noel Kankanny Fêtées par les artistes d’Adjamé
23 mai 2017 | 888 Vues

feature-top

Samedi 20 mai. Aicha Koné est revenue en Côte d’Ivoire à Adjamé sur invitation des artistes de sa commune, pour y recevoir un trophée en signe d’hommage à cette pionnière de la chanson de la municipalité. C’est une double cérémonie qui s’est passée ce jour au club municipal d’Adjamé. Le menu a été affecté à l’investiture de la présidente de l’Union des artistes de la commune d’Adjamé (Uaca) et à la cérémonie d’hommage à la pionnière des artistes féminins de la localité. C’est en présence des sommités de natifs et résidents de la municipalité d’Adjamé, que le témoignage historique des acteurs des arts a été gravé dans les mémoires. Le premier point de cette fête a été l’investiture de la présidente de cette union artistique. Au nombre de 73 membres de toutes les composantes de l’art, les artistes ont confié leur destinée à Noel Kankanny. Qui a été l’instigatrice de cette union. Ainsi, avec les bénédictions de la présidente de la cérémonie, également présidente de l’Union des femmes du parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), section Adjamé, Mme Ahyivor, Noel Kankanny a été investie, présidente de l’Union des artistes de la commune d’Adjamé. Elle devient ainsi la première présidente. « Voici une dame qui pour le respect des artistes, tous les arts confondus, a bataillé dur pour que nous nous mettions en union. Donc, par un devoir de conscience, nous l’investissons pour  qu’elle soit notre dirigeante et mène à bon port notre barque », a informé le porte-parole de ce collectif, Warabafing Orphée. L’investie après avoir entonné un titre d’amour à l’intention de tous les peuples, a déclaré : « Je vous remercie pour la confiance accordée. Le mieux que je puisse faire est de donner de la respectabilité aux artistes d’Adjamé. Pour ce faire, je vais batailler pour trouver les moyens pour des ambitions nouvelles. Désormais, un service juridique va nous appuyer dans nos contrats et orientations », a-t-elle affirmé, au plaisir de ses pairs. S’en est suivie la cérémonie d’hommage à la diva de la musique ivoirienne, Aicha Koné. Cette dame a suivi le chemin emprunté par les Sœurs Comoé et a donné de la fierté à sa commune Adjamé. Pour cet exemple de mérite, d’émancipation et de réussite, la chanteuse est le meilleur exemple pour les artistes. Donc, pour donner du bon sens au devenir des siens, Aicha Koné a effectué le déplacement de Conakry. Elle retrouve ainsi  ce territoire qui a fait d’elle ce qu’elle est. C’est aux côtés de la comédienne Thérèse Taba, qui fut son professeur à l’Institut national des Arts en 1974, qu’Aicha a reçu un trophée symbolique. A sa prise de parole, Nadia Kokoun représentante de la présidente de la cérémonie, Mme Ahyivor, n’a pas pu retenir l’émotion qui l’animait, face à cette journée mémorable. « Nous sommes plus qu’honorées d’avoir été choisies pour présider ce moment historique. Mme Ahyivor que je représente, a une grande admiration pour Noel kankanny, une grande femme. Elle promet accompagner l’union pour un bel avenir. Elle est également reconnaissante de la diva Aicha Koné,  qu’elle considère comme une belle source d’inspiration pour l’émancipation et l’évolution de la femme », a-t-elle relaté. ‘’Aminata et Kilimandjaro’’, deux titres cultes de la diva, joués par elle, ont démontré que ses cordes vocales sont encore intactes avec l’âge.

Clemso ACTULIVE

 

A voir aussi