Actulive.net | Diane Solo relance son talent
9 juin 2015 | 1699 Vues

feature-top

L’Afrique a encore en mémoire l’une  des grandes voix féminines de la musique ivoirienne, Diane Solo. De son vrai nom Godo Solo Marceline, elle totalise à son actif sept (07) albums, dont un best of :   ‘’Best of Memories’’ sa dernière sortie. Après son enfance aux 220 Logements Grand Bloc, dans la commune d’Adjamé, et à Cocody Grande-Ourse’’ (Abidjan Côte d’Ivoire), la chanteuse fut révélée au public grâce à ses rencontres avec Houon Pierre et Roger Fulgence Kassy. Encouragée  par ses parents, amis  et patients de la clinique de son oncle où elle travaillait en qualité d’aide-infirmière, Diane va véritablement prendre conscience de ses qualités vocales. A la maison où en clinique, elle travaillait, elle passait tout son temps à chanter,  fredonnant chaque fois des airs musicaux, doublait la voix et faisait elle-même les chœurs.  Ginette, une amie à son père, lors d’une visite à la maison l’ayant entendue interpréter une chanson de l’américain Harry Belafonte, la recommande à son neveu Roger Fulgence Kassy, en 1981.

 

Ainsi elle lui fait part de sa passion pour  la musique. Roger Fulgence Kassy la met séance tenante à l’épreuve. Elle interprète de manière magistrale la chanson «Narda» de la diva Aïcha Koné. Diane Solo sera par la suite révélée aux Ivoiriens à travers l’émission ‘’Première chance’’. Houon Pierre lui apprend à poser la voix et à composer ses chansons. De piano bar en piano bar, Diane Solo intègre l’Orchestre de l’Université d’Abidjan l’OUA‘’ en 1982. Puis se lance en carrière solo. La même année son premier album sort. La suite est connue et pour la relance de sa carrière, une compilation de 26 titres ‘’Best Of Memories’’ mérite de retracer les sillons pour nostalgiques. C’est dans l’écurie du fils de Nst Cophie’s, Franck Muller Koffi, patron de Ivoire music Tendance que la belle a déposé ses valises de crooner.

 

Clemso Actulive

A voir aussi