Actulive.net | Divo : Lutte contre la pauvreté infantile
31 mai 2017 | 745 Vues

feature-top

La fondation Joel Krasso offre 4.000 paires de chaussures.

4.000 paires chaussures  ont été offertes aux enfants en situation difficile à Divo. D’une valeur de 60 millions de francs Cfa, le don a été fait par la « Fondation Prophète Joel Krasso, espoir de vie, le 27 mai passé.  Ce, pour leur permettre de pouvoir être mieux chaussés et de retrouver le sourire. La cérémonie s’est déroulée au sein de la fondation. Elle a permis à la population et aux organisations non gouvernementales de la région, d’une fois encore, apprécier le combat que mène la fondation contre la pauvreté infantile. Les récipiendaires sont issus de l’Orphelinat de la fondation, de l’église du prophète Joel Krasso, des quartiers Vatican et Belle ville. Figurent en outre, les enfants des quartiers Dialogue, Konankro et Briboré.

Selon le donateur, Joel Krasso, son geste est en conformité avec la sagesse biblique. « Dieu, c’est l’amour et le partage. Jésus Christ n’a pas fait seulement le spirituel. Il a également fait le social », a-t-il annoncé. Au chapitre des actions accomplies par la fondation, figurent un orphelinat, un centre spirituel de délivrance, de nombreuses œuvres charismatiques, des kits scolaires à chaque rentrée des classes, des dizaines de veuves qui reçoivent une pension mensuelle. Sans oublier qu’elle prend en charge 30 écoliers démunis du village de Zaroko.

 

Sur ce dernier point confesse l’homme de Dieu, « J’ai été choqué que des enfants d’un village aient été chassés des classes, pour la simple raison que leurs parents n’ont pas pu assurer leurs frais d’écolage de 3.000 francs Cfa. Je sais lire la bible parce que j’ai été à l’école. Donc, un enfant qui n’a pas droit à l’éducation scolaire sera plongé un danger pour la nation », a-t-il affirmé. L’enfant est donc une priorité pour la mission, que Dieu a confiée au prophète. Sur cet élan, le président du Club des amis de la Chine, Rodrigue Ouakiri,  a inclus son association parmi les prochains associés à la donation à l’ouverture des classes. « J’ai entendu parler des dons que fait cette fondation. Je suis venu pour être témoin de la scène. Dès lors, nous accompagnerons la fondation à la rentrée des classes prochaine », a proclamé le responsable.

La renommée du plus haut responsable de la fondation, lui a permis d’être le seul pasteur africain à avoir été invité au siège des Nations unies à New York. Somme toute, le bon donner emmène au bon recevoir.

 

Clemso ACTULIVE

A voir aussi