Actulive.net | Festival Les Escales d’Abobo
7 février 2017 | 1003 Vues

feature-top

Baba Touré entend mettre en valeur sa commune

Tous les spécialistes le confessent : Abobo est la commune la plus culturelle de la Côte d’Ivoire. La preuve elle est la seule à Abidjan, à accueillir un centre culturel ivoirien. Ce profit est mis en exergue par le percussionniste, professeur de chant et de danse ivoirien vivant en France, Baba Touré. Son actualité est la réalisation avec sa structure ‘’Mateca’’, de la première édition du Festival dénommée : Les Escales d’Abobo. Qui se déroulera du 16 au 18 février 2017 dans cette commune, qui lui est chère. Cette rencontre de l’art servira à mettre en valeur dans un premier temps les danses traditionnelles et dans un deuxième temps, d’aider les acteurs de musique urbaine, qui n’ont pas les moyens et d’espace pour s’exprimer. « Les danses emblèmes de la Côte d’Ivoire sont en train de disparaitre. Le Zaouli et autres qui faisaient la fierté de la nation ont commencé à ne plus avoir pion sur rue avec l’évolution du temps. Mon ambition est de les remettre au goût du jour. », annonce Baba Touré le promoteur. Pour marquer des empreintes indélébiles quant à la diffusion de ses idées, Baba a pour la toute première édition invité des danseurs français, qui en seront les témoins privilégiés. Ils auront également la primeur d’apprendre ces danses, afin de les propager sous d’autres cieux. Voici donc, un digne fils du pays qui n’entend pas donner une place à la disparition de son riche patrimoine culturel.

Clemso ACTULIVE

A voir aussi