Actulive.net | Ibousene le quadruple champion d’Europe de roller Abidjan
26 juillet 2014 | 1494 Vues

feature-top

Est-il interdit de réussir, surtout si on est Africain et que la rue a été notre entraineur ? C’est cette histoire rocambolesque, que l’aventure d’Ibousène, ex-roller des rues de la Médina de Dakar, devenu champion, par concours de circonstance nous raconte. 1999, année de grâce pour un futur champion ! Nous sommes à Dakar au célèbre quartier « la Médina », à une centaine de mètres de la résidence de la méga-star internationale  Youssou N’dour. Un frêle gamin s’essaie en équilibriste sur des patins à roulettes (Rollers), pour les coloniser, afin d’en tirer profit pour son divertissement. La mayonnaise prend si bien que ce nouvel objet devient le compagnon de son quotidien. Toutes les techniques s’invitent à Ibousène alias Ibrahim M’boup, ce jeune néophyte, qui sans se douter, se crée un univers de curiosités. Ce bout de parcours l’emmène à croiser le chemin du sieur Babacar N’diaye, le président de l’association « Accro Rollers », en 2003. Ayant intégré sa nouvelle famille, Ibousène se met au travail et peaufine sa technique. Ironie du sort, l’association dispose d’un site internet. Les vidéos de ses performances sont postées et advienne que pourra, un contrat de trois ans (2008 à 2011) avec l’Ambassade de l’Espagne à Dakar vient concrétiser ses efforts.

 

 C’est une panoplie de festivals et d’échanges qu’il effectue entre Madrid, Barcelone, Bilbao et Alcalajia, avec les rollers Espagnols. Le talent paye et Iboussène, l’ex-débutant roller anonyme des rues de Dakar, s’installe en France, pour une carrière professionnelle. Battant les chemins à travers la force de ses biceps et de son intelligence, Ibousène devient diplômé en roller. Ce qui lui donne les aptitudes à donner des cours aux enfants atteints de cancer. S’en suit une série de démonstrations pour le festival des enfants difficiles (enfants de la rue), dénommé : « Interdix ». La gloire vient en extension de gain en 2013 et 2014, avec deux titres de champion de France : option hauteur pure et sauts en figure. A cela s’ajoute pour l’anoblissement de son prestige, le titre de vice-champion d’Europe (Roller foot) en 2013. En cette même année, notre athlète remporte la quatrième place du championnat mondial. Pour le compte de l’année 2014, Ibousène finit n°4 mondial (Roller) et encore n°4 mondial (Roller skate cross).

 

Ibousène se retrouve devant un fait accompli : Donner une chance aux rollers de rue, dont il faisait partie il y a des années. Dans cette optique, il met sur pieds avec sa femme, Aurore Deprez, l’association « Les agités du globe », qui pour améliorer la carrière à venir des rollers de rue, organise la première édition du festival « Africa fusion », qui regroupe des compétitions de rollers, de capoeira et de danses. Il se tient dans sept pays de l’Afrique de l’ouest (Benin, Burkina, Cote d’Ivoire, Gambie, Mali, Sénégal et Togo). Après le Bénin, c’est la Cote d’Ivoire qui accueille du 24 au 31 Juillet la deuxième étape de ce festival, chapeauté par la structure « Avalanche ».

 

ACTULIVE, le partenaire de l’art et de la culture, te recommande cette star qui, anonyme en Cote d’Ivoire est désormais au devant de l’info. Alors partage les news et te les fais plus raconter en inférieur.

 

Clemso Actulive

A voir aussi