Actulive.net | Innocent Bassandé, artiste-comédien
10 décembre 2015 | 1216 Vues

feature-top

Artiste-comédien au talent reconnu, Innocent Bassande compte aujourd’hui parmi les acteurs ivoiriens qui rêvent de redonner à notre cinéma ses lettres de noblesse. Ce à travers des films vendables qui respectent les règles du 7e Art. Qui est véritablement celui à qui les téléspectateurs de la célèbre série télévisée (‘’Ma Famille’’) ont collé l’étiquette du «Fiancé»de Nastou? actualite !  Une enfance difficile animée par l’envie de réussir 

 

Orphelin de père et de mère très tôt, l’enfance du petit Bassande n’a pas été rose. Ayant seulement un niveau scolaire du Cours Elémentaire au niveau du Primaire, Innocent qui, selon lui, nourrissait déjà l’ambition de devenir un grand acteur à l’image de la star américaine Eddie Murphy, va s’engager dans la voie du théâtre en commençant par le ba ba. Ainsi, en juillet 1990, il va intégrer la troupe « Les Rigolos d’Abobo » avec des noms tels Adama Dahico, Omega David, Décothey avec lesquels cet autodidacte va apprendre les rudiments du métier de la comédie et bien d’autres pans du 7e art. «N’ayant plus mes parents biologiques en vie depuis 1985, j’avais donc l’obligation de me bâtir une vie décente afin de me prendre plus tard en charge. Et ma grande passion pour le cinéma était telle que j’ai intégré cette troupe des « Rigolos d’Abobo » pour ma formation. Pour moi, la formation est un passage obligé. J’ai donc véritablement appris avec des amis et des frères comme Dahico et autres », raconte Innocent qui, visiblement, ne tarit pas d’éloges pour ce métier dans lequel il dit s’épanouir. «Je suis content d’être dans ce passionnant métier qui permet de se mettre dans la peau de n’importe quelle sommité au monde. On est fier d’incarner tous les personnages dans nos rôles », ajoute-t-il. Après la formation, le comédien jouera dans pas mal de films. Entre autres « Le Réseau, Sida dans la Cité 1, 2, 3, etc.. ». Mais le vrai déclic dans sa carrière viendra de la série « Ma famille » 

 

« Ma Famille », le début d’une carrière rayonnante 

« Cette série donna franchement un grand coup de pièce à ma carrière. Et pour cela, je ne cesserai de dire un grand merci à Delta, cette dame qui mérite respect et considération pour avoir permis à tous ces jeunes acteurs d’exploser et de bénéficier de l’estime du monde entier. Vous imaginez qu’on vous appelle du Cambodge ou d’un monde perdu quelque part là-bas et qu’on vous dise : ‘’Franchement, je regarde votre film ; vous êtes super’’, ça fait chaud au coeur. Tout n’est pas une question d’argent, mais la satisfaction réside aussi dans le sentiment de joie qu’on a d’être suivi et vu à l’autre bout du monde. Et pour cela, je suis fier d’avoir joué dans ce film et je suis prêt pour la suite de «Ma Famille» confie, avec émotion celui qui a incarné ce rôle de «fiancé» de Nastou. A ce sujet, il fait cette confidence : Une femme policier m’a appelé et m’a dit : ‘’Toi, tu commençais à m’énerver parce que tu fatiguais Nastou !’’. En fait, les gens doivent savoir que ce sont des rôles qu’on incarne simplement, même si par moment ces rôles dépeignent sur nos vies en ville ». Précise Innocent qui dit n’entretenir nullement de relations particulières avec Nastou, même si le comédien reconnait que de vrais sentiments peuvent parfois naître sur un plateau de tournage.

 

 Ce que la série de Delta lui a apporté

 « De l’estime, la célébrité, les relations humaines. Surtout beaucoup de relations humaines. Vous êtes–là et sans vous y attendre, un admirateur vous invite à partager un pot ou vous envoie des mots d’encouragements et de félicitatiosn, ça fait vraiment chaud au coeur et ça vous grandit et vous ouvre des portes, même si on a besoin d’argent ; je crois que personnellement ce film m’a beaucoup apporté »

 

Des confidences, faites avec des larmes aux yeux

 Dans sa carrière, le comédien dit avoir été marqué par des faits précis : d’abord sa rencontre avec deux présidents de la République : l’ancien président Laurent Gbagbo, et Denis Sassou N’guesso du Congo-Brazzaville : « Au plus fort de la crise, le président congolais qui était impliqué dans le règlement de cette crise est arrivé à Abidjan et a souhaité rencontrer toute l’équipe de « Ma Famille ». Ce jour-là, on a été tous conviés au dernier étage de l’hôtel Ivoire pour le rencontrer. Pour l’occasion, les deux présidents nous attendaient comme des princes. Si ce n’est pas le cinéma, comment un petit orphelin d’Abobo pouvait être dans ce cercle restreint de la présidence ? C’est un souvenir inoubliable », souligne l’artiste, ému. « Un autre fait : c’est le tapis rouge qu’on nous déroule dans les pays de la sous-région, rien qu’à cause de ce film. Des jeunes africains s’identifient aux acteurs de «Ma Famille». N’est-ce pas formidable ? », ajoute-t-il. 

 

Son point de vue sur la suite de l’aventure avec Delta

 C’est un point de vue clair qui marque la reconnaissance du comédien vis-à-vis de celle qu’il considère comme une bienfaitrice. «Elle est venue vers moi pour dire de l’aider ; j’ai apporté ma modeste pierre à la réussite de ce film. Il n’a pas été question d’un quelconque contrat d’argent. Maintenant, ceux qui ont des exigences, c’est leur droit mais je pense que quand Delta nous rencontrait, c’est individuellement qu’elle a parlé avec chacun. Il n’y a donc pas de raison qu’on s’étale dans les médias pour réclamer quoi que ce soit. Pour la suite, elle est bien placée pour situer tout le monde mais pour ce que je sais, elle entend faire prochainement les choses dans les règles de l’art » 

 

«Le Mariage», le film-évènement signé par sa jeune Structure

 Ce film dont la sortie officielle est prévue pour le mois de décembre (10 au 23 décembre 2015) s’annonce comme l’évènement cinématographique de cette année 2016. « Le mariage » qui est un long métrage, écrit et réalisé par le très célèbre réalisateur Zadito Jonas sort à Bouaké au Ran Hôtel bientôt. C’est un film produit par la structure Matara Entertainment dont Innocent est le directeur général : « J’invite les cinéphiles ivoiriens à venir découvrir ce film qui parle de la romance d’un couple déjà marié (chacun de son côté) mais qui n’a pu s’empêcher d’aller faire un autre mariage au nom d’un amour irrésistible. Et une fois à la Mairie, des choses inattendues vont se produire. C’est un film plein de qualités avec des acteurs connus tels Brigitte Bado, Tagro Joséphine, Coulibaly Komande, moi-même Innocent qui vient matérialiser mon rêve fou d’un artiste-comédien jouissant de près de 20 ans de métier. « Le Mariage » mérite que tous les amateurs de bons films africains se déplacent massivement pour venir le voir en salle. Je compte sur tous et toutes pour que ce rêve soit complet », conclu Innocent.

 

 

Source : Select magazine n°113

A voir aussi