Actulive.net | Maman Bernadette BCEAO: la maman de tous les artistes
8 septembre 2015 | 941 Vues

feature-top

 

La musique ne peut prospérer sans l’appui de mécènes, d’âmes généreuses qui apportent le soutien attendu aux artistes. Exerçant dans une grande entreprise de la place, Bernadette Coulibaly ou ‘’Maman Bceao’’ est de ceux-là. Select Mag ouvre une lucarne sur l’univers d’une femme au grand coeur, appui précieux des artistes notamment ceux de la sphère zougloutique qui ne manquent pas de la chanter dans leurs oeuvres,: ‘’ Les Garagistes’’, Yabongo Lova, le groupe Révolution, Aboutou Roots... La liste n’est pas exhaustive.

 

Source: Select Magazine N°100 / Du Mardi 1er au Lundi 07 Septembre 2015

 

Le journalisme, le métier De ses rêves

 

Originaire du Nord de la Côte  d’Ivoire (précisément de Ferkessédougou),  Bernadette Coulibaly  occupe le 6ème rang d’une  famille de sept (7) enfants. Né  d’un père gendarme, Betty (son  petit nom d’enfance) a vu le jour  à Daloa, ville dans laquelle elle a  pratiquement effectué tout son  cursus primaire et secondaire.  Elle a fréquenté le Groupe  scolaire catholique ‘’Christ –Roi’’  de Daloa du Cp1 ou Cm2 .  ‘’Toute petite, je rêvais d’être  journaliste ; j’aimais m’entendre  lire à haute voix. Je ne ratais pas  les journaux télévisés de Lévy  Niamkey que j’admirais  beaucoup. Mon adolescence a  aussi été marquée par la pratique  du sport, surtout le Basket et le  Hand-ball‘’, se souvient-elle.  Bernadette Coulibaly effectue  tout son cursus secondaire  (jusqu’en classe de Terminale) au  Lycée moderne 1 de Daloa. Le  groupe Pigier d’Abidjan  l’accueille par la suite pour une  formation en Secrétariat  bureautique ; perfectionniste, elle  suit d’autres formations avant de  se lancer dans la vie active.

 

Une grande mélomane très proche des artistes

 

Bernadette Coulibaly est une  grande passionnée de musique,  notamment de Rumba et surtout  de Zouglou : ‘’ J’aime tout ce qui  a trait à la musique. J’écoute  beaucoup le zouglou, surtout  pour les textes. Les artistes  zouglou chantent le vécu, le  quotidien avec des paroles  remontantes‘’, reconnaît celle  que ‘’Les Garagistes’’ ont chantée  dans ‘‘Hommage‘’, l’une de leurs  compositions sous son nom  musulman, ‘’Maman Kady’’.  ‘’Les Garagistes’’ sont comme des  frères, des amis de longue date.  Ils avaient à l’époque pour voisin  l’un de mes oncles au quartier  Wassakara de la Commune de  Yopougon. Ils m’ont honorée en  me chantant dans l’une de leurs  chansons sur l’album ‘’Tapis  rouge’’, confie Bernadette  Coulibaly. Elle s’honore aussi  d’avoir été chantée par le  zouglouman Yabongo Lova qui l’a  baptisée ‘’Maman Bernadette  BCEAO’’ dans certaines de ses  compositions, comme «Maman»,  dédiée aux mères du monde  entier. ’’Yabongo et moi, c’est une  relation de mère et de fils. J’ai fait  la connaissance de cet artiste en  2003 à Daloa par le canal d’un  de mes frères. Il officiait à cette  période en tant que disc-jockey  au ‘’Boulevard des stars‘’, un  espace de nuit de Daloa. Son  succès ne me surprend pas car  c’est le fruit du travail abattu  depuis longtemps. Yabongo me  voue un très grand respect. Avant  chacun de ses spectacles, il  m’appelle pour avoir ma  bénédiction et quand le temps  me le permet, je l’accompagne‘’,  révèle-t-elle. Le groupe ‘’Révolution’’  cher à Prométhée (son lead  vocal) a également rendu  hommage à cette grande dame  dans certaines de leurs chansons  («Problèmes de réseau», «Gbôlou  » et «Hommage à la femme»  qui figurent sur leur album en  date «Overdose »). ‘’Les membres  du groupe ‘’Révolution’’ me  considèrent également comme  leur maman. J’ai vu leurs débuts.  Ils m’ont été présentés en 2009  par un journaliste culturel, un  frère à moi, et depuis lors, nous  entretenons des rapports de mère  et de fils. Ce groupe me voue  également un grand respect et  m’invite parfois à ses spectacles ;  je suis fière du succès que  connaissent aujourd’hui  Prométhée, Iso, Saï Saï et  Zokora .J’ai foi qu’ils iront très  loin dans leur carrière ‘’, explique  Mme Bernadette Coulibaly. ‘’Le  milieu du show-biz n’est pas  facile ; on y prend beaucoup de  coups. C’est un milieu qui  nécessite un moral fort et haut.  Alors, qu’ils s’arment de beaucoup  de courage et de persévérance.  Qu’ils sachent se tenir audessus  des médisances, des  rivalités et de la concurrence  malsaine afin de ne pas s’éloigner  des objectifs qu’ils se sont  fixés‘’conseille ‘’Maman’’  Bernadette Bceao. Des conseils  qui valent pour tous les artistes. 

 

Vie privée

 

Côté famille, Bernadette   Coulibaly (‘’Maman’’ Bernadette   Bceao) est mère d’un garçon de   dix-huit (18) ans, Gnoléba Guy   Franck-Alain : ‘’Je suis très   complice avec mon fils. Il est   mon confident ‘’, confesse   Bernadette Coulibaly dont la plus   grande douleur demeure la perte   de son père. ‘’J’ai perdu mon   père le 02 février 1991. Papa et   moi étions très proches ; il était   comme un ami pour moi. Il nous   surveillait minutieusement. Cela a   aujourd’hui payé car mes frères et   moi arrivons à subvenir à nos   besoins quotidiens. J’ai mal car   mon père n’a pas pu bénéficier   du fruit de son labeur, c'est-à-dire   ce qu’il a réussi à faire de nous’’   se lamente ‘’maman’’ Bernadette   Bceao avec un brin d’émotion.   Mariée coutumièrement depuis   juin 2014, Bernadette Coulibaly   est une femme comblée et épanouie   : ‘’ Les weekend, quand je   ne travaille pas, je m’occupe de   ma petite famille. Je fais à manger.   Je réussis bien les plats africains   ; j’aime particulièrement la   sauce gouagouassou accompagnée   du riz ‘’, révèle Mme   Bernadette Coulibaly. ‘’Que   Dieu, continue de me faire grâce   d’une très bonne santé pour   vivre le plus longtemps possible   et voir mes projets se réaliser.   Que la jeunesse ivoirienne soit de   plus en plus épanouie en s’occupant   sainement et utilement, et   puisse bénéficier de subventions   pour des projets jeunes. Je   souhaite la paix à toute la Côte   d’Ivoire’’, conclut Mme Bernadette   Coulibaly alias ‘’Maman ’’   Bernadette Bceao.  

                                                                                 

A voir aussi