Actulive.net | Michael Jackson, 4 ans aprÚs sa mort : Le mystÚre de sa paternité refait surf
26 juin 2013 | 920 Vues

feature-top

Il y a tout juste quatre ans, Michael Jackson succombait brutalement à une dose trop élevée de Propofol, un anesthésiant chirurgical que le Roi de la Pop avait pour habitude d'ingérer afin de trouver le sommeil. Le 25 juin 2009, la dose administrée par son médecin, le Dr Conrad Murray (plus tard reconnu coupable d'homicide involontaire et condamné à quatre ans de prison ferme), sera fatale au chanteur culte : conduit au centre médical UCLA de Los Angeles et malgré plusieurs tentatives de réanimation, Michael Jackson sera déclaré mort à 14h26, heure locale.

Cette disparition tragique suscitera l'émoi à travers le monde et laissera orphelins des millions de fans, inconsolables depuis la perte de l'icône incontournable. Quatre ans plus tard, son absence se fait encore et toujours ressentir et son nom s'affiche encore en une des journaux. Et pour cause, tandis qu'un énième procès, à l'encontre cette fois-ci du géant des spectacles AEG, fait actuellement rage, sa fille Paris Jackson, a tenté, mercredi 5 juin, de se suicider. En parallèle, la question de la "véritable" paternité du King of Pop concernant ses trois enfants - Prince (16 ans), Paris (15 ans) et Blanket (11 ans) - reste dans tous les esprits.

Quatre ans après, l'acteur Mark Lester persiste et signe

Cet épineux sujet vient d'ailleurs de connaître un rebondissement avec le témoignage de Jason Pfeiffer, ami supposé proche de Michael Jackson, qui affirme que le chanteur lui a confié l'identité du père biologique de ses bambins - et ce quatre mois seulement avant sa mort.

D'après ce dernier, il s'agirait de l'acteur anglais Mark Lester, dont le nom avait déjà été cité en 2009 dans cette affaire. Après avoir été démentie par le clan Jackson, voilà que, quatre ans plus tard, cette information ressurgit avec force. "Un jour que nous parlions de ses enfants et de Debbie Rowe [la mère biologique de Prince et de Paris, NDLR], il a craqué et il a dit que ses enfants avaient été engendrés par Mark, a révélé Jason Pfeiffer au Sunday Mirror. Michael estimait que Mark faisait partie de ses amis les plus proches. Il disait que c'était un grand acteur et un homme bon. Il a raconté qu'il avait pris du sperme de plusieurs personnes et avait choisi celui de Mark", poursuit-il.

Pas étonnant donc que Mark Lester, aujourd'hui ostéopathe installé à Cheltenham en Angleterre avec son seconde épouse Lisa et ses quatre enfants issus d'un premier mariage, se soit manifesté en marge de la tentative de suicide de Paris Jackson, lui proposant même de venir habiter avec lui : "Ça serait une grande bouffée d'air frais, un changement de décor. Elle pourrait passer du temps avec des gens qui ne l'idolâtrent pas en tant que Paris Jackson, mais juste pour l'adolescente qu'elle est. Tout ce dont elle a besoin, ce sont des amis", a déclaré l'acteur selon le Daily Mail

Devenu ami avec Michael Jackson après leur rencontre lors d'un concert à Londres en 1978, Mark Lester (connu pour son rôle dans la comédie musicale Oliver! de Lionel Bart) ne s'est d'ailleurs pas prononcé contre l'idée d'un test ADN : "Je ne le ferai pas sans la permission des enfants et uniquement quand ils seront en âge. Ça n'est pas si loin, et s'ils veulent que je le fasse, alors je le ferai. Ce sont eux qui décident. Je ne veux pas leur dicter leur conduite. Je veux juste renouer les liens et endosser le rôle de parrain que Michael m'a confié. Ma fille de 18 ans, Olivia, ressemble à Paris. Et les gens ont aussi remarqué des ressemblances entre Prince et moi quand j'étais jeune."

Crédible ou pas, le témoignage de Mark Lester nourrit le mystère sur la paternité de Michael Jackson. Quant au jeune Blanket, Paris Michael II de son vrai nom, l'identité de la mère porteuse qui lui a donné naissance reste, à cette heure, toujours inconnue. Loin de tout ce tumulte, Prince Jackson profite paisiblement des joies de l'adolescence et était une nouvelle fois aperçu, lundi 24 juin, en compagnie de sa petite amie, la princesse koweïtienne Remi Alfalah dans les rues de Los Angeles.
purepeople.com
 

A voir aussi